Bienvenue sur le site web de Lihan Li Ndjom Hans

Bienvenue sur le site web de  Lihan Li Ndjom Hans

Les services de internet

I.  Introduction.

 Internet. Tout le monde  en parle, glorifié par les uns maudit par les autres le sujet ne laisse pas indifférent. Derrière ces débats  souvent stériles il y a une réalité avec des milliers de réseaux reliés entre eux.  Internet a tissé une toile de communication unique. Mais, que représente Internet ?

Internet est constitué de milliers de réseaux interconnectés de par le monde.

Un réseau est un ensemble d'ordinateurs connectés afin de partager des informations. Chaque gouvernement, chaque société, chaque organisme relié à Internet est responsable de la maintenance de son propre réseau.

Sur Internet, la plupart des informations sont généralement gratuits. Gouvernements universités, écoles, entreprises et particuliers fournissent gratuitement ces informations dans un but d'information ou de divertissement.

Si une partie d'Internet tombe en panne l'information transite par un nouveau chemin évitant les ordinateurs défectueux.

Internet est parfois appelé le réseau, le « Net », l'autoroute de l'information ou encore le  « cyberespace ».

Lorsque vous êtes sur Internet, vous êtes tenu de respecter les règles de conduite propres à Internet, c'est-à-dire ne pas importuner les autres et rester soi-même. Quoi qu'il arrive, vous n'êtes pas connecté à Internet de façon anonyme (malgré tout ce que vous pouvez imaginer).

D'une manière générale, Internet n'est pas un champ de bataille (on pourrait le croire parfois) mais un lieu dans lequel vous pouvez voir, échanger des informations...

Quiconque est ainsi moralement tenu de respecter autrui sur Internet (comme vous le feriez dans la rue), cela s'applique aussi bien pour le courrier électronique que pour les sites Web que vous visitez (notamment au niveau des droits d'auteur, ou sur irc).

Internet est issu du réseau Arpanet, qui a été conçu dans les années 1960 par l'ARPA (Advanced Research Project Agency) pour le département américain de la Défense. À l'origine, il s'agit d'un réseau coopératif d'ordinateurs permettant le partage de données stockées sur des serveurs distants, ainsi que l'échange de messages électroniques (e-mails). Réseau à usage militaire, Arpanet s'étend alors progressivement aux universités américaines dans les années 1970.

 

II. Rôle d'Internet

1.   Courrier électronique.

Qu'est-ce que le courrier électronique ?

Le courrier électronique (en anglais email ou e-mail) est un des services les plus couramment utilisés sur Internet, permettant à un expéditeur d'envoyer un message à un ou plusieurs destinataires. Avec des personnes du monde entier, des amis, des collègues, des membres de votre famille, des clients, voire même des personnes que vous rencontrez sur Internet, vous pouvez échanger du  courrier électronique. Ce mode de communication est rapide, simple, peu coûteux.

Le courrier électronique a été inventé par Ray Tomlinson en 1972.

L'Académie française lui a trouvé le nom de « mél », tandis que les québécois, réputés pour leur langage imagé, ont adopté le joli terme de « courriel ».

Depuis la parution du Journal Officiel du 20 juin 2003, le terme courriel a été adopté comme dénomination principale du courrier électronique dans la langue française.

Intérêt du courrier électronique

Le principe d'utilisation du courrier électronique est relativement simple, c'est ce qui en a rapidement fait le principal service utilisé sur internet.

A la manière du service postal classique, il suffit de connaître l'adresse de son expéditeur pour lui faire parvenir un message. Ses deux principaux avantages par rapport au «  courrier papier » sont d'une part la rapidité de transmission du courrier (quasiment instantanée) et le coût réduit (coût global de la connexion à Internet).

De plus, le courrier électronique permet d'envoyer instantanément un courrier à plusieurs personnes simultanément.

Adresse électronique

Les adresses électronique dans le service de messagerie (émetteurs ou destinataires) sont des couples séparés par le caractère « @ » (arobase) :

utilisateur@domaine

La partie de droite décrit le nom de domaine concerné et la partie de gauche désigne l'utilisateur appartenant à ce domaine. A chaque domaine correspond un ou plusieurs serveurs de messagerie (enregistrement de type MX dans le système de noms de domaine).

Une adresse électronique possède une longueur maximale de 255 caractères et peut comporter les caractères suivants : Lettres minuscules a à z ; Chiffres; Caractères « . », « _ » et « - ».

Dans la pratique, une adresse électronique est souvent de la forme suivante : prenom.nom@fournisseur.domaine

Exemples :      mon.email2008@yahoo.fr ;  ce_mail.estamoi1@voila.fr ;

La fonction la plus utilisée sur Internet est l'échange de courrier électronique (E-mail).

Utilisation du courrier

Un client de messagerie, logiciel permettant de rédiger, consulter et envoyer ses courriers électronique, est généralement composé d'un certain nombre de fenêtres. Les fenêtres principales d'un tel logiciel sont généralement les suivantes :

Arrivée, Entrée, Boîte de réception (en anglais In, Incoming) : elle représente la boîte de réception principale du courrier,

Éléments envoyés, Boîte d'envoi (Out, Sent) : ce sont les copies des messages que vous avez envoyés

éléments supprimés, Corbeille ou Poubelle (Deleted, Trash) : il s'agit de la poubelle, c'est-à-dire du dossier contenant les courriers électroniques supprimés. Lorsque les courriers apparaissent dans la poubelle, il est encore possible de les récupérer. Pour les supprimer définitivement, il est nécessaire de vider (purger) la corbeille,

Dossiers (Folders) : la plupart des outils permettent de classer les courriers par dossier, à la manière des répertoires du disque dur.

Champs de courrier électronique

Voici la signification des champs à remplir lorsque vous envoyez un mail :

De (From) : c'est votre adresse électronique, la plupart du temps vous n'aurez pas à remplir ce champ car il est généralement défini par le client de messagerie selon vos préférences

A (To) : ce champ correspond à l'adresse électronique du destinataire

Objet (Subject) : il s'agit du titre que votre destinataire verra lorsqu'il voudra lire le courrier

Cc (Copie Carbone) : cela permet d'envoyer un mail à de nombreuses personnes en écrivant leurs adresses respectives séparées par des virgules

Bcc (Blind Carbon Copy, traduisez Copie Carbone Invisible, notée Cci, parfois Copie cachée) : il s'agit d'une simple Copie Carbone à la différence près que le destinataire ne voit pas dans l'en-tête la liste des personnes en copie cachée

Message : il s'agit du corps du votre courrier 

Que faire d'un message

Les opérations sur les mails sont multiples :

Nouveau, Composer ou Ecrire (New) : écrire un nouveau message

Imprimer (Print) : imprime un message

Répondre (Reply) : envoie un message de réponse à l'expéditeur (en incluant parfois son propre message dans le corps du document, avec chaque ligne précédée du signe ">" et le sujet initial précédé de « Re: » pour montrer qu'il s'agit d'une réponse). Le bouton Répondre à tous (en anglais Reply All) permet d'envoyer une réponse à l'expéditeur ainsi qu'à toutes les autres personnes qu'il avait mis en destinataire ou en copie.

Faire suivre, Transférer (Forward) : fait suivre le message à quelqu'un d'autre en indiquant que le message provient de vous. Le sujet est généralement précédé de Fwd: pour indiquer qu'il s'agit d'un message que l'on a fait suivre.

Les règles de bon usage : La nétiquette

La nétiquette (contraction des mots « Net » et « éthique ») représente l'ensemble des règles de bon usage sur Internet afin de respecter les autres et d'être respecté.

Il s'agit donc uniquement de règles de civilité et de bonne conduite afin de permettre à l'ensemble des internautes de partager un comportement respectueux des autres.

Lors de la rédaction et de la transmission d'un message

Indiquer clairement le sujet du message dans la zone « Objet » (ou « Sujet ») Ceci est particulièrement important pour le destinataire. Il sera d'autant plus facile pour le destinataire de distinguer dans l'ensemble des courriers qu'il reçoit ceux qui sont prioritaires de ceux qui le sont moins si le sujet du message est explicite. Cela lui permettra aussi de classer plus facilement les courriers reçus. Il est possible de faire une distinction entre un sujet général, par convention mis entre crochets (le nom d'un projet par exemple) et l'énoncé bref du sujet ; Par exemple :

[Projet X] réunion du 13 décembre 2005

N'envoyer le courrier électronique qu'aux personnes concernées - Il est déplacé, et désagréable pour les destinataires, de transmettre du courrier électronique à n'importe qui. Les destinataires perdent notamment un temps précieux à trier entre les messages qui les concernent vraiment et ceux qui ont peu ou aucun intérêt pour eux. Par ailleurs, cette pratique accapare inutilement des ressources du réseau.

Il vous suffit de lancer un site d'adresse de courrier électronique pour retrouver ces champs www.yahoo.fr.
Le champ « To : »
(ou en français « A : ») désigne le destinataire principal. C'est à lui que s'adresse le courrier électronique.
Le champ « Cc : »
(ou en français « Copie : ») désigne les personnes tenues informées de la communication par mél.

Avant de transmettre un message, prendre le temps de le relire. Pensez à corriger les fautes de frappe ou de français. Le style des messages reflète l'image de l'expéditeur.

S'assurer de bien s'identifier et de laisser des coordonnées à la fin du message. Pensez à laisser votre signature au bas des messages, mais sans prendre trop de place (4 ou 5 lignes au maximum), en précisant par exemple votre fonction, votre entité de rattachement. Les coordonnées téléphoniques peuvent être utiles si un de vos destinataires cherchent à vous joindre rapidement. La coutume veut que la signature soit précédée d'une ligne contenant simplement deux tirets (« -- »).

Lors de la réception d'un message

Lorsqu'un message a été lu, décider immédiatement de le classer. Le courrier électronique se gère comme le courrier classique. Pour retrouver facilement un message, prenez l'habitude de classer les messages reçus dans divers dossiers thématiques. Il sera ainsi plus facile de retrouver un message ou un fil de discussion. Certains clients de messagerie permettent d'affecter une couleur à un message. Il peut être utile de vous définir un code de couleurs pour permettre d'identifier certaines catégories de messages.

A moins que cela ne soit essentiel, prendre l'habitude de ne pas imprimer le courrier électronique. Lorsque le courrier est classé, il peut être retrouvé rapidement si nécessaire. Il est donc inutile d'imprimer systématiquement son courrier. Cela évite de gaspiller du papier inutilement et donc contribue à préserver l'environnement. Respecter la confidentialité des messages reçus. Ne jamais rediriger ou retransmettre à d'autres personnes un courrier électronique personnellement adressé sans l'autorisation de l'expéditeur.

N.B : Ce paragraphe est un exercice pour que vous puissez trouver de vous-même comment classer un message.

1.   Informations

Internet vous donne accès à des informations concernant toutes sortes de  sujets imaginables. Vous pouvez consulter entre autres : des journaux, des magazines, des documents universitaires ou  gouvernementaux, des retranscriptions d'émissions de télévision, des offres d'emploi, des horaires d'avion.Les moyens pour avoir des informations sont différents. Soit vous connaissez le site dans lequel vous trouver l'informations ; là vous tapez dans la barre d'adresse l'url du site. Soit vous lancez une recherche par un l'un des moteurs de recherche que vous connaissez ; et ensuite vous cliquez sur l'un des lien que vous offre le moteur de recherche

2.   Programmes.

Un programme comme nous le savons déjà est une application qui permet de résoudre un problème.Des milliers de programmes sont disponibles sur Internet. On  trouve entre autre, des traitements de texte, des tableurs, des programmes utilitaires, des jeux.Tous ces programmes peuvent être consultés en ligne ou télécharger dans votre micro-ordinateur pour une utilisation personnelle

3.   Le téléchargement

On appelle généralement «téléchargement» le fait de copier sur un support de stockage local une ressource située sur le réseau.

Le terme téléchargement est néanmoins plus large et désigne la copie d'un fichier à travers un réseau. On distingue ainsi les deux types de téléchargement suivants :

Téléchargement en sens descendant (en anglais download), correspondant à la réception d'un fichier par le réseau, appelé par abus de langage «téléchargement» ; Pour réaliser cette opération il vous suffit cliquer sur le lien de téléchargement que vous propose le site. Quelque soit l'extension du fichier que nous voulons télécharger, l'action est la même.

Exercices :      Télécharger un document du format .pdf « cours d'intégral ».

                                    Télécharger un logiciel pour le téléphone Samsung.

Téléchargement en sens montant (en anglais upload), correspondant à un envoi de fichier par le réseau.

4.   Groupes de discussion

Sur Internet, vous pouvez rejoindre des groupes de discussions pour rencontrer des personnes avec qui vous partagez des centres  d'intérêt. Vous posez des questions, discutez de  problèmes et lisez des histoires.

Il existe des milliers de groupes de  discussions sur des sujets  tels que  l'environnement, l'alimentation, l'humour, la musique la photographie, la religion, le sport, la télévision.

5.   Chat (Anglais) ou TCHATCHE (Français).

Un « chat » (prononcez tchatte), appelé également parfois clavardage ou babillage est un espace permettant une «discussion textuelle» (par écrit) en temps réel entre plusieurs internautes. On réserve généralement le terme «chat» aux systèmes de communication mis en place au sein d'un site web, par opposition au terme de «messagerie instantanée», représentant les systèmes de conversation dédiés fonctionnant via internet, indépendamment du web. Le terme «chat» provient du verbe anglais «To chat» qui signifie «bavarder». Il se veut également l'acronyme de "Conversationnal Hypertext Access Technology".

Contrairement à un forum de discussion, les conversations sur un chat on lieu en temps réel et ne sont pas capitalisées, ce qui signifie qu'elles ne bénéficient qu'aux seules personnes présentes (certains chats permettent toutefois d'enregistrer les conversations).

L'objectif poursuivi par un chat n'est pas le même que celui d'un forum de discussion : un chat favorise la communication en temps réel entre un petit groupe d'individus et se rapproche plus d'une communication privée, tandis qu'un forum de discussion permet à un grand nombre d'individus d'échanger et de consulter la conversation sans nécessairement être présents au même moment.

Exemple : tchatche.com ; 123love.com ; abcoeur.com etc. …

Un chat se présente la plupart du temps sous la forme d'une fenêtre subdivisée en plusieurs parties :

·         La zone de discussion contenant les dialogues successifs des différents chatteurs ;

·         La zone de saisie, dans laquelle l'utilisateur peut saisir un message à envoyer au(x) destinataire(s) ;

·         La liste des chatteurs connectés, permettant de voir l'ensemble des personnes présentes dans le canal de discussion. La plupart du temps un clic sur le nom d'un utilisateur permet d'ouvrir une communication privée avec celui-ci.

Pour retrouver ces parties, il vous suffit de vous connecter sur un de ces sites. Ceci par l'un des moyens que vous avez appris plus haut.

Avatar

On appelle «avatar» une image symbolisant l'utilisateur. Il s'agit ainsi d'un personnage virtuel dont le but est de donner une représentation visuelle de vous. Ainsi un avatar peut être un personnage vous représentant ou bien totalement imaginaire ! Pour créer son avatar, il faut cliquer sur le lien dans la fenêtre de messagerie ou même de tchatche et ensuite, il faudra suivre les informations et répondre aux actions selon votre goût.

Blog

Un « blog » (en français blogue, journal web ou carnet web) est un site internet personnel permettant à un internaute de publier facilement et simplement des informations en ligne sous forme de journal. Le terme «blog» est la contraction de «weblog» (au même titre, «blogue» est la contraction de «weblogue»). Le blog est donc une page web, s'appuyant généralement sur un outil dynamique permettant de gérer la mise en page du contenu, dans laquelle son auteur publie des actualités, des liens vers des sites web ou de courts textes de sa création. Sur un blog les brèves (informations de dernières heures) sont publiées dans un ordre antéchronologique, c'est-à-dire que les billets les plus récents sont affichés en haut de page, puis suivent les messages les plus anciens.

6.   Acheter en ligne

Sans quitter votre ordinateur, vous avez la possibilité de commander des produits et des services sur Internet. Vous trouvez des articles tels que des livres des programmes informatiques, des fleurs, des  CD audio, des voitures  d'occasions. Il vous suffit de vous connecter à un site de vente. Par l'un des moyens enseignés plus haut.

Exemple : saisir dans la barre d'adresse.       http://www.pixmania.com ou

                                                                       http://www.ebay.com.

 

III.  DNS Domain Name Server

DNS : Domain Name Server

TLD : (Top Level Domain, soit domaines de plus haut niveau) 

.arpa correspond aux machines issues du réseau originel ;

.com correspondait initialement aux entreprises à vocation commerciale. Désormais ce TLD est devenu le « TLD par défaut » et l'acquisition de domaines possédant cette extension est possible, y compris par des particuliers.

.edu correspond aux organismes éducatifs ;

.gov correspond aux organismes gouvernementaux ;

.int correspond aux organisations internationales ;

.mil correspond aux organismes militaires ;

.net correspondait initialement aux organismes ayant trait aux réseaux. Ce TLD est devenu depuis quelques années un TLD courant. L'acquisition de domaines possédant cette extension est possible, y compris par des particuliers.

.org correspond habituellement aux entreprises à but non lucratif.

.aero correspond à l'industrie aéronautique ;

.biz (business) correspondant aux entreprises commerciales ;

.museum correspond aux musées ;

.name correspond aux noms de personnes ou aux noms de personnages imaginaires ;

.info correspond aux organisations ayant trait à l'information ;

.coop correspondant aux coopératives ;

.pro correspondant aux professions libérales.

.arpa correspond aux infrastructures de gestion du réseau.

IV. Notion sur le World Wide Web

On appelle «Web» (nom anglais signifiant «toile»), contraction de «World Wide Web» (d'où l'acronyme www), une des possibilités offertes par le réseau Internet de naviguer entre des documents reliés par des liens hypertextes.

Le concept du Web a été mis au point au CERN (Centre Européen de Recherche Nucléaire) en 1991 par une équipe de chercheurs à laquelle appartenaient Tim-Berners LEE, le créateur du concept d'hyperlien, considéré aujourd'hui comme le père fondateur du Web.

Le principe de web repose sur l'utilisation d'hyperliens pour naviguer entre des documents (appelés «pages web») grâce à un logiciel appelé navigateur (parfois également appelé fureteur ou butineur ou en anglais browser). Une page web est ainsi un simple fichier texte écrit dans un langage de description (appelé HTML), permettant de décrire la mise en page du document et d'inclure des éléments graphiques ou bien des liens vers d'autres documents à l'aide de balises.

Au-delà des liens reliant des documents formatés, le web prend tout son sens avec le protocole HTTP permettant de lier des documents hébergés par des ordinateurs distants (appelés serveurs web, par opposition au client que représente le navigateur). Sur Internet les documents sont ainsi repérés par une adresse unique, appelée URL, permettant de localiser une ressource sur n'importe quel serveur du réseau internet.

V.               Qu'est-ce qu'un site web ?

Un site web (aussi appelé site Internet ou page perso dans le cas d'un site Internet à but personnel) est un ensemble de fichiers HTML stockés sur un ordinateur connecté en permanence à Internet et hébergeant les pages web (serveur web).

Un site web est habituellement architecturé autour d'une page centrale, appelée «page d'accueil» et proposant des liens vers un ensemble d'autres pages hébergées sur le même serveur, et parfois des liens dits «externes», c'est-à-dire de pages hébergées par un autre serveur.

Une URL se présente sous la forme suivante :

                        http://www.informatiquepourtous.com

http://www.commentcamarche.com/www/www-intro.php3




23/10/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 24 autres membres